20 juin 2019

L'apport personnel, c'est quoi ?

Avec un apport personnel important, vous avez plus de chance d’obtenir un crédit dans les meilleures conditions. D’autre part, il allégerait également vos charges lors d’une acquisition immobilière. En effet, il permet un réglage comptant aux diverses dépenses correspondantes. On cite par exemple les frais de notaire, l’hypothèque, lest travaux, etc. Mais c’est quoi exactement et comment il fonctionne ?

Ce qu’on entend par apport personnel 

Un apport personnel est le montant que vous avez à disposition pour financer votre projet immobilier. Avoir cet apport n’est pas obligatoire pour bénéficier d'un prêt bancaire. Toutefois, c’est un moyen d'en obtenir facilement, et ce, avec des clauses intéressantes. En fait, les banques favorisent ceux qui sont aptes à investir sur le plan financier. Par ailleurs, vous pouvez envisager un taux d’intérêt compétitif si votre participation est assez conséquente. Seulement, d’autres critères d’appréciation entrent en considération. 
Deux aspects de votre mise peuvent être considérés comme votre apport personnel. D’une part, vos économies personnelles et d’autre part, les petits prêts que vous pouvez obtenir.

*Les économies personnelles : 
Il s’agit ici de tous types d’épargne que vous ayez pu faire depuis des années. Dans ce cadre, vous pouvez utiliser les thésaurisations régulières. Il est également possible de puiser dans vos épargnes de logement, votre assurance vie ou vos autres placements mobiliers. Dans le cas où vous travaillez dans une entreprise avec une cinquantaine d’employés, le Plan d’Epargne Entreprise (PEE) peut s’ajouter à la liste. La vente de biens, les donations familiales et les héritages sont aussi considérés.

*Les petits prêts : 
Les petits prêts sont ceux dont les montants sont plafonnés, mais sont destinés à financer relativement une opération immobilière. En plus de constituer un apport personnel, ils proposent des taux d’intérêt améliorés. 
Sept types de prêts sont retenus : le Prêt à Taux Zéro (PTZ), l’Epargne logement (plan ou compte), le 1% Logement, le prêt relais, les crédits aux fonctionnaires, les prêts accordés par les caisses de retraite ou la CAF (Caisse d’allocations familiales)

Comment se chiffre l’apport personnel ? 

Mentionné dans votre dossier de demande de prêt, votre apport personnel se chiffre en pourcentage du budget de l’acquisition immobilière. Si en théorie, il varie de 1 à 99 %, il est entre 10 et 50 % en pratique. A noter que les 10 % (apport minimum) sont détenus comme les frais de notaire. 
En plus des frais de notaire, un montant de 20 % est considéré comme un apport significatif. C’est-à-dire que la possession d’un apport personnel à plus de 30 % vous assurera une diminution au niveau des taux d’intérêt.

En tout, disposer d’un apport personnel n’étant pas obligatoire pour obtenir un prêt immobilier, il est essentiel pour encaisser le plus d’avantages possibles.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

MonsieurMadame / Mademoiselle

Sélectionner l'agence la plus proche de chez vous *

Les champs marqués d'un * sont obligatoiresVos informations seront conservées sur le site afin d'être traitées par un commercial de notre société uniquement. En aucun cas nous ne réutilisons, ni nous ne revendons vos informations à des tiers ou en dehors de toute autre démarche que celle proposées par nos services. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit par simple demande, depuis votre compte ou par courrier.

Connexion

Connectez-vous à votre compte pour gérer vos favoris, enregistrer vos recherches et bien plus encore...