24 févr. 2020

Obtenir un crédit immobilier en 2020 : mission impossible ?

Les taux d’intérêts pour les achats immobilier sont très bas. Cependant, compte-tenu des risques accrus d’insolvabilité des acheteurs induits par un accès leste au crédit, les banques se sont vues rappeler à l’ordre sur les conditions d’octroi des prêts. Des durées maximales de crédit raccourcies et une obligation de respecter un taux d’endettement à 33% pourraient modifier très largement la donne, notamment pour les ménages modestes, les primo-accédant et les investisseurs. Il sera en effet moins facile d’obtenir un crédit immobilier en 2020

2019 : des conditions de financements des achats immobiliers facilités 

Les taux d’intérêts historiquement bas et l’allongement des durées de prêts ont encouragé le dynamisme du marché immobilier. En effet, les conditions favorables d’accès au crédit encouragent les acheteurs à se lancer dans des projets immobiliers. 5% des ménages Français envisageraient d’accéder à la propriété en recourant au crédit d’ici Juin 2020.   

Les conséquences ont commencé se faire sentir fin 2019 : les marges des banques diminuent, mettant en danger leur stabilité financière. Pour éviter une crise de surendettement et protéger les emprunteurs, les autorités financières Françaises ont décidé de tirer le frein à main. 

2020 : des conditions d’accès au crédit qui se resserrent 

Tirant la sonnette d’alarme, le Haut conseil de Stabilité Fnancière émettait, fin 2019, des recommandations à l’égard des banques : 

  • Durée du crédit : limité à 25 ans
  • Taux d’endettement : ne doit pas dépasser 33%

Fin 2019, 20% des crédits accordés ne respectaient pas cette double préconisation. 

S’il ne s’agit que de recommandations, le gouverneur de la banque de France réaffirmait en Janvier la nécessité pour les banques de respecter ces principes, menaçant de sanctionner les établissements accordant des prêts à risque.

Une marge de manœuvre est toutefois accordée aux banques. 15% de la totalité des crédits accordés peuvent dépasser le seuil de 33% d’endettement. Sur ces 15%, les trois-quarts des dépassements autorisés devront l’être en faveur des primo-accédant afin de ne pas leur interdire l’accès à la propriété.  

Les conséquences des restrictions d’accès au crédit :

Les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA font apparaitre des changements radicaux en Janvier 2020 suite aux modifications apportées à leurs offres de crédit par les banques. 

  • Augmentation de l’apport personnel : la limitation du taux d’endettement entraine une augmentation du niveau de l’apport qui a rebondi de 9,1% en Janvier 2020.  
  • Diminution de la durée des prêts : la recommandation de limiter les prêts à une durée de 25 ans a été immédiatement appliquée puisque la durée moyenne des prêts a diminué de 5 mois depuis décembre 2019. 
  • Stabilité des taux d’intérêts qui partaient pourtant à la hausse : la combinaison de la diminution de la durée des prêts et la hausse du niveau d’apport personnel ont contribué à stabiliser les taux moyens d’intérêts quand ceux-ci connaissaient une légère hausse en fin d’année dernière.  

Les conséquences du durcissement de l’accès au crédit se feront sans doute sentir tout au long de l’année 2020. 

Partager l'article sur les réseaux sociaux

MonsieurMadame / Mademoiselle

Sélectionner l'agence la plus proche de chez vous *

Les champs marqués d'un * sont obligatoiresVos informations seront conservées sur le site afin d'être traitées par un commercial de notre société uniquement. En aucun cas nous ne réutilisons, ni nous ne revendons vos informations à des tiers ou en dehors de toute autre démarche que celle proposées par nos services. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit par simple demande, depuis votre compte ou par courrier.

Connexion

Connectez-vous à votre compte pour gérer vos favoris, enregistrer vos recherches et bien plus encore...