17 nov. 2021

Tendances de l'immobilier 2021 : démêler le vrai du faux

Dans notre article d’octobre dernier, nous nous intéressions aux critères d’achat des Français. Si la crise sanitaire a bel et bien dessiné des tendances nouvelles en matière d’immobilier, gardons-nous d’emprunter des raccourcis faciles.

Faisons le tour du marché de l’immobilier 2021 en 4 idées reçues !

 

Idée reçue n°1 : les Français boudent les grandes villes

  • VRAI

Il est tout à fait vrai que la crise sanitaire a suscité un besoin d’espace chez les Français. Ils sont désormais nombreux à désirer quitter les grandes villes au profit de villes petites ou moyennes. Ils y retrouvent un certain nombre d’avantages des grandes métropoles moins les inconvénients. Les Français sont trois plus nombreux qu’il y a un an à chercher un bien immobilier dans une petite ville de 2 000 à 20 000 habitants.

 

Idée reçue n°2 : le marché de l’immobilier ne va pas bien

  • FAUX

Compte tenu de la crise Covid qui a entraîné un fort recul du PIB, une augmentation des licenciements et de nombreuses difficultés économiques, cette idée semble logique … mais elle est fausse. Pour preuve les chiffres ! Le nombre de transactions immobilières est en hausse et les prix ont même augmenté de 2,7% au global sur 12 mois en France d’après le baromètre LPI-SeLoger de fin septembre.

 

Idée reçue n°3 : le taux des crédits immobilier augmente

  • VRAI … Mais !

Les taux immobiliers ont continué de battre des records jusqu’en octobre 2021, avec une nouvelle baisse de plus de 0,10% par rapport à début septembre.

Toutefois, en novembre 2021, les taux immobiliers augmentent en moyenne de 0,20%. Cette hausse est principalement due :

  • à l’inflation ;
  • aux obligations assimilables du Trésor à dix ans (OAT TEC 10) qui s’affichent à 0,15% en novembre 2021 quand elles étaient à des taux négatifs au printemps ;
  • au fait que les banques, ayant atteint leurs quotas de crédits immobiliers, augmentent leurs taux pour freiner la demande.

 

Cependant, si cette progression des taux est bien réelle, ses conséquences sur le pouvoir d’achat immobilier restent limitées. Elle est notamment indolore pour les « bons profils ».

 

Idée reçue n°4 : les Français ont peur d’investir dans la pierre

  • FAUX

L’immobilier reste de toute évidence une valeur refuge en 2021.

 

Les différents dispositifs de défiscalisation portent notamment leurs fruits puisque près d’une transaction immobilière sur trois est un investissement locatif.  Fait surprenant, parmi ces investisseurs, 32% sont locataires de leur résidence principale !

Vous avez un projet immobilier ?

Et si nous vous apportions notre expertise ?

Contactez-nous !

 

Partager l'article sur les réseaux sociaux

MonsieurMadame / Mademoiselle

Sélectionner l'agence la plus proche de chez vous *

Les champs marqués d'un * sont obligatoiresVos informations seront conservées sur le site afin d'être traitées par un commercial de notre société uniquement. En aucun cas nous ne réutilisons, ni nous ne revendons vos informations à des tiers ou en dehors de toute autre démarche que celle proposées par nos services. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit par simple demande, depuis votre compte ou par courrier.

Connexion

Connectez-vous à votre compte pour gérer vos favoris, enregistrer vos recherches et bien plus encore...