10 déc. 2020

Immobilier : les prix vont-ils baisser en 2021 ?

En septembre 2020, on enregistrait un peu plus d’1 million de transactions immobilières sur une année, soit un recul de 5,5 %. Cette diminution du nombre de ventes est due en partie au premier confinement qui a provoqué un blocage complet de la plupart des transactions et sera accentuée par le second confinement. L’enjeu porte alors sur les prix : dans quelle mesure le durcissement des conditions d’octroi de prêt instauré début janvier 2020 et la crise économique impacteront le prix des biens en 2021 ?


Une baisse des prix à attendre en 2021 ?

 

Au 2ème trimestre 2020, les prix de l’immobilier ont augmenté de 5,7 %. Toutefois, il s’agit de garder en tête qu’il existe un délai avant qu’une transaction immobilière ne soit prise en compte dans les statistiques. Ainsi, les chiffres des deux premiers trimestres 2020 reflètent les achats de biens signés durant les 6 mois pré-confinement.

 

Or, avec le durcissement des conditions d’accès aux prêts, les deux confinements et les premières conséquences économiques de la récession, les premiers signes de ralentissement de la hausse des prix commencent à apparaître. Déjà, en octobre, les prix ont reculé dans plusieurs grandes villes après 5 ans de hausse continue.

 

Pour Henry Buzy-Cazaux, président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers, il faudrait s’attendre en 2021 à une possible baisse des prix de l’ordre de 5 % dans les grandes villes et de 5 % à 10 % dans les villes moyennes. Les prix resteraient stables sur le marché des résidences secondaires, voire pourraient augmenter avec l’avènement du télétravail durant la crise sanitaire.

 

Le groupe bancaire BPCE et l’agence de notation Moody tempèrent toutefois cette estimation en prévoyant que si le nombre de ventes devraient diminuer (environ 850 000 en 2021), l’impact sur les prix se limiterait à un recul de 2 %.

 

De plus un autre argument se profile, contrant celui de la baisse des prix : peu de produits sont actuellement disponibles sur le marché. Or, une raréfaction des biens entraîne dans son sillage une mécanique augmentation des prix.

 

Faut-il lancer son projet immobilier en 2021 ?

 

Si vous avez un projet d’achat immobilier, c’est peut être le moment de le concrétiser !

 

Contrairement à la crise majeure de 2008, les taux d’intérêt, toujours historiquement bas, soutiennent la demande . Les taux de crédit immobilier sont même encore en baisse en novembre 2020 puisque d’après l’Observatoire Crédit Logement, ils se situent en moyenne à 1,22 %, soit 2 points de moins qu’en octobre.

De plus, le PTZ (prêts à taux 0) est prolongé jusqu’au 31 décembre 2022 pour les primo-accédants souhaitant accéder à la propriété de leur logement.

Enfin, d’ici la fin décembre le HCSF (Haut conseil de Stabilité Financière) devrait se prononcer sur les règles d’octroi au crédit immobilier et, on l’espère, assouplir la donne pour 2021.

 

 Pour conclure, si d’un côté la crise sanitaire et le durcissement des conditions d’accès au crédit pourraient faire baisser les prix, le manque de bien disponible devraient avoir l’effet inverse. Ainsi, si vous avez un projet immobilier, n’attendez pas une hypothétique et flagrante baisse des prix pour vous lancer !  

 

Cette période de confinement, à défaut de pouvoir visiter des logements, était l’occasion parfaite d’étudier votre projet immobilier. Parlez-en avec un expert Home Hunters !

Sources :

Chiffres ventes de bien :

Partager l'article sur les réseaux sociaux

MonsieurMadame / Mademoiselle

Sélectionner l'agence la plus proche de chez vous *

Les champs marqués d'un * sont obligatoiresVos informations seront conservées sur le site afin d'être traitées par un commercial de notre société uniquement. En aucun cas nous ne réutilisons, ni nous ne revendons vos informations à des tiers ou en dehors de toute autre démarche que celle proposées par nos services. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit par simple demande, depuis votre compte ou par courrier.

Connexion

Connectez-vous à votre compte pour gérer vos favoris, enregistrer vos recherches et bien plus encore...